( ! ) Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/kairos/public_html/onu/index.php on line 59
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0008399352{main}( ).../index.php:0
Les principaux partenaires du Rapporteur spécial | Protecting Defenders
logo ONU

Les principaux partenaires du Rapporteur spécial

Pas de contenu disponible pour le moment.

Les principaux partenaires du Rapporteur spécial

Le Rapporteur spécial mène l’ensemble de ses actions en toute indépendance. Néanmoins, pour la bonne réalisation de ses missions, il peut être amené à s’entourer de différents partenaires lui permettant ainsi de toujours mieux protéger les défenseur(e)s des droits humains.

 

Les défenseur(e)s des droits humains

Les premiers partenaires du Rapporteur spécial sont bien sûr les défenseur(e)s eux-mêmes. En effet, pour répondre au mieux aux enjeux de son mandat, le Rapporteur Spécial peut travailler et collaborer avec ces personnes.

Par exemple, il va rencontrer les défenseur(e)s afin de nourrir sa réflexion de leurs récits, de leurs expériences personnelles, et de leurs connaissances du terrain et de la situation des droits humains.

 

Rencontre avec des défenseures guatémaltèques en septembre 2015

 

Ces échanges permettent au Rapporteur spécial de prendre connaissance des besoins directs et des difficultés des défenseur(e)s afin d’y apporter, avec les moyens à sa disposition dans le cadre de son mandat, les réponses les plus adaptées possible.

Ces rencontres peuvent intervenir dans tout type de contexte, à savoir : les prises de rendez-vous, les consultations, les conférences, les formations, etc.

 

Les acteurs de la société civile

De manière générale, le Rapporteur spécial peut compter parmi ses partenaires les acteurs de la société civile que sont, par exemple, les organisations non gouvernementales (ONG), les universités ou les experts.

En collaborant avec les acteurs pertinents en matière de droits humains de la société civile, le Rapporteur spécial ne pourra que mieux remplir les objectifs de son mandat. En effet, qu’ils soient employés d’une ONG, des universitaires ou encore des experts dans un domaine donné, les acteurs de la société civile peuvent mettre leurs expériences et leurs connaissances approfondies au service du mandat sur la situation des défenseur(e)s.

Réunion d'experts en juillet 2015

 

Les personnes et agences agissant pour les Nations unies

Au niveau international, le Rapporteur spécial peut avoir comme partenaires les autres Rapporteurs spéciaux, les agences onusiennes ou encore les bureaux régionaux des Nations Unies.

En effet, lorsqu’il envoie une communication à un État sur la situation d’un(e) défenseur(e) des droits humains dont il a été informé, le Rapporteur Spécial peut joindre sa signature à celle d’autres Rapporteurs Spéciaux.

Par exemple, lorsque la violation dont est victime le/la défenseur(e) concerne également le mandat d’autres Rapporteurs spéciaux, pour donner plus de force à la communication, l’ensemble des Rapporteurs spéciaux concernés va signer conjointement la communication et ainsi collaborer.

De même, lorsque le Rapporteur Spécial effectue une visite officielle, il rentre en contact avec le bureau régional des Nations Unies de la région visitée afin d’en rencontrer les agents et de connaître leurs observations sur la situation des défenseur(e)s des droits humains.

 

Les mécanismes régionaux de protection des droits humains

Au niveau régional, le Rapporteur spécial peut collaborer avec les mécanismes régionaux de protection des défenseur(e)s des droits humains. En coopérant avec ces mécanismes, le Rapporteur spécial partage des expériences et des informations, ce qui permet de comparer et de renforcer les méthodes de travail de chacun tout comme, lorsque cela est possible, la possibilité de définir des objectifs communs.

Ces mécanismes régionaux sont entre autres : la Commission Africaine des droits de l’homme et des peuples et sa Rapporteuse spéciale sur les défenseurs des droits de l’homme ; la Commission interaméricaine des droits de l’homme et son Rapporteur Spécial sur les défenseurs des droits de l’Homme ; le Conseil de l’Europe et son Commissaire aux droits de l’homme compétent sur les défenseurs des droits humains ; l’Union européenne et ses Orientations concernant les défenseurs des droits de l’homme ; et l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et son Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme.

 

Rencontre en juin 2015 sur la coopération entre les mécanismes de protection

 

Les acteurs étatiques

Enfin, le Rapporteur spécial peut échanger et travailler avec des acteurs étatiques pertinents pour les défenseur(e)s des droits humains. Cela sera le cas avant tout des autorités de l’État, tels que les membres du gouvernement, les élus nationaux et locaux, etc. En effet, lorsque le Rapporteur spécial effectue des visites officielles ou qu’il transmet des communications, ses partenaires privilégiés sont les autorités de l’Etat.

 

Rencontre publique avec des représentants des Etats en juillet 2015